Innovation : Zoom sur les imprimantes 3D

 
 
 
 

imprimante3d-3

À l’heure où la main de l’homme a davantage détruit que produit, où les productions humaines sont quasiment arrivées au seuil critique, découvrons avec bonheur des belles initiatives qui pourraient bien inverser la tendance !

 

Rencontre avec Laurent Buisson, un ébéniste de formation, passionné et intarissable ! C’est autant sa passion du bois que sa foi dans les nouvelles technologies qui l’ont amené à créer sa propre entreprise Breizh 3D 56. Ses valeurs : « l’écoute, le faire-ensemble, le partage. » Son but : « aider le client, définir les besoins et déterminer les solutions techniques. » « Je partage la philosophie du cordonnier, explique Laurent, « tout ce qui est réparable doit être réparé » !

 

laurent-buissonimprimante3d-2

Breizh 3D 56 assure la démonstration et la vente des imprimantes 3D sur la Bretagne en partenariat avec Multistation. Elle fait partie des entreprises innovantes sur lesquelles il faudra compter dans les années à venir.

Dans son atelier au sein du CREAFAB de Lorient au Parc de Soye, nous découvrons ces étranges « caissons » capables de reproduire un objet dessiné avec un logiciel 3D. Ces fascinantes machines me laissent toujours ébahie ! Quand la technologie se met au service de tout un chacun, elle bouscule la donne…

Car nous pouvons désormais reproduire une pièce cassée ou défectueuse plutôt que jeter l’appareil pour en acheter un autre ! Fini le délai de livraison d’une pièce fabriquée à l’autre bout de la Terre dans des sites de production !

 
 
 

Comment ça marche ?

 
 

Imaginez un pistolet à colle qui se déplacerait pour déposer une couche de plastique. Couche après couche on fabrique un volume. Plus long que la fabrication traditionnelle, on s’en sert pour la pièce unique ou la petite série seulement.

Pour l’instant, Laurent possède des imprimantes ayant un volume maximum de 60x60x60cm, spécialisées dans les petites pièces plastiques. Pièces d’électroménager, de portails… ou des prototypes.

 
 
 

Réduire les déchets

 
 

Voici une raison qui suscite immédiatement l’intérêt.

Aujourd’hui qui peut rester insensible aux déchets, à l’empreinte carbone, aux rejets dans l’atmosphère ? Il nous faut avant tout nous rééduquer, consommer autrement.

Prenons l’exemple de l’électroménager, dont les pièces sont si fragiles et lâchent « au mauvais moment ». Qui n’a pas changé un jour de lave-vaisselle car cela coûtait moins cher que la réparation ? Il y a aussi toutes ces pièces qui ne sont tout simplement plus fabriquées au bout de quelques années… Notre manière de consommer n’est évidemment pas sans conséquences. Désormais, on pourra reproduire la pièce défectueuse pour la remplacer à moindre coût.

reparation-piece-lave-vaisselle reparation-engrenage-presse-legumes

Photo 1 : Reproduction d’une pièce pour un lave-vaisselle (âge de l’appareil : 15 ans)

Photo 2 : Reproduction d’un engrenage de presse-légumes (âge de l’appareil : 9 ans) – Crédit photo : L. Buisson

 

Révolutionnaire ? Sans doute, la fin du jetable…

 
 
 

Prototypes et personnalisation

 
 

Même si la reproduction de pièces défectueuses reste une grande part de son activité, Laurent créé aussi des prototypes divers pour des créateurs et des particuliers. Du sur-mesure comme les objets personnalisés, les reproductions d’objets et des prototypes miniatures dans le cas d’aménagement d’espace par exemple.

La seule limite pour le moment est la taille de l’objet : actuellement, 60x60x60cm maximum, mais il faut imaginer que cette technologie va évoluer rapidement. Cela ouvre considérablement le champs des possibles…

 
 

Un cadeau original

 

Avec les fêtes de fin d’année qui se profilent, quelle belle idée de cadeau personnalisé !

Ci-dessous, reproduction d’un buste.

reproduction-buste

Crédit photo : L. Buisson

 
 

Réparation d’une statue.

imprimante3d

reparation-statue

Crédit photo : L. Buisson

 
 

Que pensez-vous d’une reproduction de votre progéniture ou de l’être cher ?

Ci-dessous, les santons pour la crèche de Hennebont ont été réalisés d’après les photos des habitants de la ville !

creation-statue-personnalisee

 
 
 

Pour une économie raisonnée et non une consommation pure et dure, nous entrons sensiblement dans une nouvelle ère. Avec une nouvelle façon de fonctionner, d’acheter, et même de produire. Et pourquoi pas mettre à disposition du grand public dans les magasins les plans des produits pour imprimer en local les pièces défectueuses ? Reste à réfléchir à comment mettre en place un système fiable, sans dérives commerciales au service de tous…

 
 

Pour plus d’infos, allez visiter son site internet et faites, vous aussi, un geste pour la planète !

 

Un grand merci à Laurent pour sa gentillesse et sa disponibilité !

 
 
 
 
Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

   

Cet article vous a plu ?

  Guide      

Téléchargez gratuitement mon guide !

* indicates required

(2 commentaires)

  1. Vraiment intéressant cette approche. Il serait plus que temps d’arrêter de jeter ainsi nos produits défectueux… Bravo!!

    Du même coup, en tant que créatrice je ne peux qu’imaginer tout ce que je pourrais faire avec un tel équipement, ça fait rêver 😉

    View Comment
    1. Entièrement d’accord ! Mais tu sais c’est presque à la portée du grand public (j’imagine qu’un jour on aura tous une imprimante 3D chez nous), alors oui ça fait rêver 😀 !

      View Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.