Le Home staging vous connaissez ?

 

Le Home staging c’est l’art de rendre une maison attractive pour déclencher une vente rapide et au meilleur prix. Il s’agit de montrer au visiteur tout le potentiel d’un endroit afin qu’il puisse se projeter et y envisager sans effort ses propres meubles.

Des règles simples de mise en valeur de l’espace, combinées avec une coordination de textures et un éclairage habile font des merveilles.

Difficile à croire que le Home staging soit apparu outre-atlantique il y a plus de 40 ans…

 

 

Un agent immobilier visionnaire

 

Barb Schwarz, agent immobilier, est la fondatrice du concept « home staging » en 1972.

« Stage » pour mettre en scène. Elle envisage la maison comme une scène de théâtre.

Aujourd’hui Barb a formé près d’un million d’agents immobiliers à ce concept car elle s’est rendue compte que les maisons « home stagées » se vendaient plus rapidement (la moyenne étant de 3 semaines).

Préparer sa maison à la vente, en utilisant ses propres meubles, pour vendre plus rapidement tout en ne perdant pas d’argent.

Cela se passe, selon elle, en 3 étapes :

  1. Se mettre à la place de l’acheteur : On se positionne à la porte d’entrée et on regarde ce qu’une personne voit en entrant.
  2. Faire un état de chaque pièce de la maison et établir une « mise en scène » pour chaque pièce. On donne une fonction précise à un endroit (un bureau, une salle à manger…)
  3. Désencombrer. Montrer l’espace. L’acheteur doit pouvoir imaginer ses propres meubles aisément. Sans remettre en question notre manière de vivre, ni nos goûts personnels en décoration. Il suffit parfois de ré-organiser pour modifier tout l’espace d’une pièce. Enlever quelques objets « en trop » pour donner une autre ambiance plus « invitante ». Ce que l’œil va scanner en premier sera difficile à ignorer ensuite. Il faut créer dans le mental de l’acheteur la possibilité d’emménager dans la maison.

 

La France n’est pas en reste

 

Même si le terme « Home Staging » nous vient des US, la valorisation immobilière ou mise en scène immobilière se pratique aussi depuis longtemps dans l’hexagone.

Souvenons-nous des fameuses « maisons témoins » des promoteurs immobiliers ! Un pavillon ou appartement « prêt à l’emploi » était proposé comme vitrine de vente. Quand on sait que seuls 10 % des acheteurs peuvent visualiser le potentiel d’une maison, cela les aide à se projeter plus facilement.

A l’époque on ne parlait pas de Home staging. C’est l’émission de télé-réalité de M6 – Maison à vendre, présentée par Stéphane Plaza dans les années 2000, qui a amené le concept au grand public.

Nous avons tous en tête des visites de maisons ou d’appartements qui nous ont laissés des souvenirs olfactifs et visuels très marquants, au point de se demander qui en voudrait ; au point d’avoir envie de tourner les talons et s’enfuir… Comme il ne viendrait à l’idée de personne de mettre sa voiture en vente sans la nettoyer ou faire quelques menues réparations, peu à peu l’idée fait son chemin, on valorise sa maison pour « donner envie ». Il faut dire que la crise économique a quelque peu modifié les règles du jeu. Il faut s’adapter !

Nos voisins d’Europe du nord semblent plus en avance là-dessus. En Suède, les agences immobilières font systématiquement appel à des home stagers avant de mettre un bien à la vente. Cela est même déductible des impôts. C’est donc que le jeu en vaut la chandelle…

 

 

Mais alors, comment ça marche ?

 

On se met dans la peau de l’acheteur pour « voir » ce qu’il voit. Ce qui est évidemment différent de ce que nous voyons.

Notre maison (ou plus exactement notre foyer) est le reflet de ce que nous sommes, de nos expériences, nos joies, notre intimité. Chaque recoin, chaque objet nous fait écho, c’est tout simplement notre univers. Mais ce n’est pas celui de l’acheteur…

 

On personnalise son intérieur.

L’acheteur doit pouvoir se projeter sans avoir l’impression de faire irruption dans notre vie et de nous prendre quelque chose ! Pour cela il faut se séparer momentanément (le temps des visites) de nos souvenirs intimes, icônes religieuses ou autres collections… afin que l’acheteur imagine ses propres affaires dans la maison.

 

On désencombre toutes les pièces et on nettoie !

Faire de la place, montrer l’espace de la maison. Très peu de personnes sont capables de voir réellement le potentiel d’un lieu, il faut les y aider. Même si on a tendance à se dire « pour la vente, les meubles ne seront plus là, après, tout est question de déco et les goûts et les couleurs… »

L’endroit doit être accueillant, sentir bon 😉 !

 

On ré-organise. Il suffit parfois :

De disposer les meubles différemment pour gagner en espace.

De redonner une fonction à une pièce : il arrive qu’une pièce soit transformée en débarras, si bien que le visiteur ne voit même pas qu’il y a une autre chambre ou un bureau !

De donner un coup de peinture, d’acheter un joli jeté de canapé qui modernisera, à peu de frais, un salon un peu vieillot.

Il ne s’agit pas de tout refaire, juste ajouter le charme nécessaire pour que l’endroit plaise au plus grand nombre, pour que chaque visiteur y trouve son intérêt.

 

 

A qui s’adresse t’il ?

 

D’une manière générale, à tous ceux qui veulent vendre un bien, ou le louer, qu’ils soient professionnels de l’immobilier ou particuliers.

Et pourquoi pas adopter le home staging au quotidien, et mettre en scène son histoire, en y ajoutant cependant quelques touches personnelles ;).

Décidément, le home staging a tout bon !

Et vous, l’avez-vous testé ?

 

Envie de laisser un message ?

   

Cet article vous a plu ?

  Guide      

Téléchargez gratuitement mon guide !

* indicates required

(1 commentaire)

  1. Le Home Staging est de plus en plus à la mode et souvent, il n’est pas nécessaire de vouloir vendre ou louer pour l’appliquer…

    View Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.