Le zentangle ou une autre manière de méditer

C’est une méthode artistique tout à fait étonnante !

 

A l’origine Rick Roberts et Maria Thomas, deux artistes américains. Ils se sont rendus compte qu’en se concentrant à faire un dessin abstrait, on se trouvait dans un état de calme et de bien-être évident. Ils ont donc développé le concept du « Zentangle » qui peut se traduire de l’anglais par « gribouillis zen ».

Leur méthode donne l’accès à tous au plaisir de dessiner.

 

Art ou gribouillis ?

 

On a tous pratiqué le fameux gribouillage lorsque l’on est au téléphone, en réunion… que l’on fait machinalement, celui qui aide à passer le temps, ou même à se détendre 😉 ! Pour cela, pas besoin d’être concentré sur ce que l’on fait.

Le Zentangle, serait plutôt un « gribouillage organisé » et demande de la concentration. C’est sans doute la raison pour laquelle cette pratique aide à lâcher-prise…

 

Comment fait-on ?

 

Apprendre et pratiquer le Zentangle est extrêmement simple.

Sur une feuille blanche, on dessine un carré, à main levée, qui forme les limites du dessin (au crayon à papier sans appuyer, le trait disparaîtra au final). Ensuite, il suffit de tracer une ligne courbe (ou plusieurs) dans ce carré (toujours au crayon à papier) et commencer à dessiner au stylo feutre noir des motifs répétitifs à l’intérieur.

Le dessin doit être constitué de motifs simples : lignes, cercles, points, ovales…

 

Pourquoi au feutre ? Tout simplement car il n’y a pas de « raté » avec cette technique. On réfléchit avant de dessiner les motifs et si par hasard un trait n’était pas comme on souhaitait le faire, rien de grave, on l’intègre à l’ensemble du dessin et on poursuit sa création. Il ne doit pas y avoir de résultat planifié, on dessine ce qui nous vient à l’esprit.

Résultat, un dessin abstrait, en noir et blanc, effet garanti !

 

Il est bien sûr possible d’utiliser des feutres de couleurs, même si à l’origine on utilise exclusivement le noir.

 

L’art du Zentangle

 

Le « vrai » dessin suit une méthode bien précise :

  • Il doit être dessiné dans un carré de 9 cm de côté, avec un feutre noir.

  • Le dessin n’a pas d’endroit ni d’envers.

  • Il est abstrait, on ne doit reconnaître aucun objet. On laisse le motif se révéler au fur et à mesure.

 

Cependant, rien ne vous empêche de l’adapter à des formes précises de votre choix.

Quelques exemples trouvés sur le net.

zentangle_laura reed   zentangle_oiseau

Source : Laura Reed                                     Source : Tiffany Lovering

Les bienfaits

 

  • C’est facile et accessible à tous, que l’on sache dessiner ou pas !

  • Il allie plaisir et spontanéité du dessin.

  • Il a un effet relaxant sur le corps.

  • Aide à la concentration.

  • Permet d’apaiser les angoisses (par exemple la peur en avion…).

  • Développe la créativité.

  • Activité positive car on ne « rate » pas son dessin.

  • Pas cher, pas besoin de matériel important.

  • S’emporte partout.

 

Pour en apprendre plus :

Le site des fondateurs du Zentangle et le livre officiel (en anglais).

 

D’autres ouvrages en français

Zentangle : Gribouiller pour rester zen. de Suzanne McNeill

gribouiller_zen

Gribouiller c’est méditer : l’art du zentangle. Collectif

gribouiller_mediter

 

 

J’ai testé…

 

C’est extra, on se prend vite au jeu ! C’est plutôt sympa de ne pas savoir à quoi va ressembler le dessin.

Je pense même que cela peut devenir « addictif ». Lorsqu’on « gribouille », on est concentré à poser ses traits et effectivement rien d’autre ne perturbe l’esprit. C’est même une sensation étrange que d’être absorbé par… si peu !

 

Zentangle_1 Zentangle_2 Zentangle_3

Zentangle_4       Zentangle_5

Zentangle_6

 

 

De 7 à 77 ans et plus…

 

Idéal pour les enfants qui se demandent toujours et NOUS demandent « qu’est-ce que je dessine ? »

Ils peuvent varier et utiliser des feutres de couleurs différentes et même colorier leurs formes, tout est possible. Mon fils de 9 ans est fan, ma belle-mère est conquise 😉 !

 

A l’heure des ordinateurs, n’oublions pas le basique : la feuille de papier et le crayon !

Il n’est même pas nécessaire d’avoir de l’imagination, il suffit de laisser aller le feutre sur le papier.

Un petit carnet dans la poche, et nous voilà armés pour rester zen quoi qu’il advienne !

 

Vous aimez la méthode ? Partagez ! 😉

 
 
 

Où acheter les livres cités dans l’article ?


 
 

   

Cet article vous a plu ?

  Guide      

Téléchargez gratuitement mon guide !

* indicates required

(1 commentaire)

  1. Merci pour les idées et merci aussi pour les références.

    View Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.