Quand le rangement devient un jeu d’enfant

 

 

Qui n’aimerait pas avoir des placards impeccables tout le temps !? Or, souvent peu de temps après avoir fait le tri, nous revoilà à la case départ ! Notre société de consommation nous assaille de toute part. Publicités, courriers, emballages à n’en plus savoir qu’en faire ! Donc, si le rangement n’est pas optimum, on a beau faire, cela redevient vite le bazar 🙁 surtout quand on vit à plusieurs, ça peut vite être le chantier…

 

Pour optimiser le rangement, il faut des accès simplifiés aux différents objets, de sorte que lorsqu’on cherche quelque chose, il ne faille pas faire des « kilomètres », se tortiller pour y accéder, ou carrément vider tout le placard ! Chose que l’on a probablement tous déjà expérimentée, c’est la porte ouverte au capharnaüm. On pose dans un coin, puis on se dit, je remettrai en place tout à l’heure et on passe à autre chose dans l’urgence. Quand 3 jours après, l’objet en question est encore au même endroit, soyez assurés, à ce moment-là, que quelqu’un (qui en aura évidemment eut besoin) vous maudit. Vous vous reconnaissez ?

Pour y remédier, il faut bien sûr connaître ses besoins au quotidien, ceux de la maisonnée toute entière et se donner des règles simples à appliquer.

 
 

   tout-ranger etagere-ikea

Crédit : Equilibrihome                                                                           rangement  Ikea

rangement-3

 
 
 
 

Comment avoir envie de s’y mettre  et comment s’organiser ?

 
 

1 – On le fait !

 

Ça paraît évident et pourtant… 😀

Vu que l’on a rarement envie de s’y mettre, que tout le monde n’a pas « la chance » de déménager tous les ans, il faut tout de même se motiver ! Le secret c’est de se récompenser 😉 ! On se fait un petit plaisir pour le travail accompli.

On agit dans l’instant, ou on le note sur son agenda et on s’y plie quoi qu’il arrive. La période hivernale est une bonne occasion de le faire, souvent le temps nous rebute à sortir.

 
 

2 – Se fixer des objectifs (atteignables  😀 )

 

Ça ne sert à rien de vouloir tout révolutionner en quelques heures. Au mieux, on va s’épuiser, au pire, se décourager ! Il vaut mieux y aller pièce par pièce, à son rythme !

 
 

3 – Un endroit pour chaque chose

 

Idéalement, il vaut mieux stocker les affaires dans les pièces où on les utilise, cela évite des allers-retours et/ou des amoncellement quand on en a marre de faire les allers-retours… Lorsque le bazar s’installe, en général, c’est que le rangement n’est pas adapté, c’est le bon moment pour y réfléchir.

 
 

4 – Recycler

 

Trouver des astuces pour ranger malin est à la portée de tous.

– Réutiliser une vieille barre de douche dans un placard pour suspendre des sacs à main (ou autre)

– les rouleaux de papier toilette pour ranger des câbles

– Recycler les boîtes à chaussures…

 
 

5 – Trier et jeter (ou donner) !

 

Il paraît que ce qui n’a pas servi depuis plus d’un an, ne resservira plus ! Il peut être intéressant de le tester 😉

Se donner 1/4 d’heure par jour pour épurer ce que l’on reçoit d’ »indésirable » tous les jours, trier ce que l’on garde dans l’endroit approprié, et s’y tenir contre vents et marées… 🙁

Lorsque l’on déménage, faire le tri au moment de l’empaquetage et refaire un tri au moment du déballage ! En général, on se débarrasse encore au deuxième passage.

Ce qui est cassé, pas de sentiments, on jette. Les adeptes du Feng Shui le savent bien, il faudrait idéalement jeter tout ce qui est ébréché et cassé …

Sauf si vous êtes très bricoleur et que vous avez un endroit dédié pour le stockage ! et encore… (j’essaie de me convaincre ce qui rassurerait Monsieur !!! )

Essayer de se sortir de la tête le fameux « on ne sait jamais, ça peut servir un jour… » 😀

L’exemple type que l’on a eu récemment à la maison, les fameux chargeurs de téléphones que l’on garde « au cas où » ! On en avait une boîte remplie, certes rangée dans un placard, avec l’étiquette dessus, mais blindée de chargeurs dont on n’avait même plus les téléphones et bien sûr inutilisables aujourd’hui 😉 Sachant qu’avec chaque nouveau téléphone on récupère un nouveau… chargeur !

Du coup nous avons libéré de la place pour autre chose.

 

6 – Ne pas culpabiliser

 
 

Personne n’est parfait, ça tout le monde le sait. Aucun intérieur non plus n’est donc parfait ! A part dans les magazines après le passage d’une armée de femmes de ménage, et autres stylistes 😉 Vous n’en avez pas ? Quel dommage, alors y a plus qu’à se retrousser les manches !

On a tendance à faire du sentimentalisme avec les objets, à leur attribuer nos souvenirs, nos états d’âme, ou est-ce la peur de se retrouver démuni !?

Une chose est sûre, lorsque l’on s’allège, on se sent mieux, libéré de tout un tas de chaînes invisibles …

 

Bonne chance !

 
 
 
 

Recycler les boîtes de chaussures, c’est le pied !

 
 
 

Un moyen bon marché de trouver des rangements est tout simplement de recycler les boîtes de chaussures. En les recouvrant ou les peignant et en y collant des étiquettes. On peut jouer avec les couleurs. Ces boîtes, une fois customisées peuvent tout aussi bien s’exposer sur des étagères.

Si on n’aime pas les travaux manuels, on peut toujours acheter des boîtes dans le commerce. Il y en a désormais pour tous les goûts, mais le budget ne sera pas le même !

J’ai choisi d’utiliser le papier kraft pour recouvrir mes boîtes. Tout d’abord parce que j’en avais sous la main, ensuite parce qu’il n’est pas cher et très résistant. De plus, et non des moindre, sa fabrication n’emploie pas de produits nocifs pour l’environnement, il est biodégradable et recyclable, moi, je l’adore !

Son côté simple et naturel me plaît, mais on peut lui associer n’importe quelle autre couleur et n’importe quelle fantaisie. Idéal aussi pour personnaliser du papier cadeau avec des rubans, du raphia, des pompons, ou des jolis messages !

 
 

J’ai donc utilisé pour mes rangements :

– Des boîtes à chaussures

– Du papier kraft

– De la colle vinylique

– Règle

– Ciseaux

 
 

Pour découper le papier : Prendre la longueur de la boîte + (2 X Hauteur)

largeur de la boîte + (2 X Hauteur)

Positionner la boîte au centre comme sur le schéma. Par contre, il faut soit peindre la boîte au préalable, soit la recouvrir 2 fois. On voit en effet, les inscriptions par transparence surtout lorsque l’on colle !

 
 

boite-chaussures-rangement

rangement-1

rangement-2

On y colle des étiquettes sympas et le tour est joué !

etiquettes-1

etiquettes-2

Ici, j’ai utilisé de l’adhésif double face.

 

Vous pouvez recevoir les étiquettes imprimables.

 
 
 
 

Optimiser le rangement facilement

 

J’ai choisi d’optimiser le rangement des câbles en tout genre, qui nous rebutent, nous les filles, il faut bien le dire ! Perso, je ne suis pas une flèche avec la technique, cela facilite grandement les choses !

J’utilise des rouleaux d’essuie tout et de papier toilette. J’attribue une couleur par famille de câbles, et pour ce faire je prends de l’adhésif d’électricien. Bon marché, il se trouve dans tous les magasins de bricolage. Mais c’est une question de choix, le masking tape fait très bien l’affaire, de simples étiquettes d’écolier et même des gommettes, selon ce que l’on a sous la main. Le but étant d’avoir un rangement à peu de frais.

boite-chaussures-rangement-2

Pour plus de praticité, je colle sur l’intérieur du couvercle la correspondance des couleurs, ainsi, plus d’excuses Mesdames (du genre c’est quoi un câble audio-vidéo, ou HDMI…) 😉 ! Et à condition de les remettre dans leurs « étuis » systématiquement, tout reste rangé et accessible à tous.

 
 

boite-chaussures-rangement-3boite-chaussures-rangement-4

 
 
 

Quelles sont vos astuces pour vous y retrouver ? Partagez-les dans les commentaires  😉

 
 

   

Cet article vous a plu ?

  Guide      

Téléchargez gratuitement mon guide !

* indicates required

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Bonjour,

    Tout ça, c’est très bien pour la maison. Je pense que tout le monde a des boites à chaussures qui servent souvent déjà à conserver des choses (papiers, bibelots qui ne sont plus exposés, etc…). J’ai déjà vu aussi dans le garage d’un ami, des cagettes récupérées de sa supérette, empilées les unes sur les autres et sur lesquelles il avait noté le contenu à l’aide d’un outil de pyrogravure. Ça mettait un peu d’organisation dans son bazar. J’ai rarement vu un garage fréquemment utilisé et bien rangé…
    En tout cas, je trouve vos étiquettes très ludiques !

    View Comment
    1. Bonjour Sue,
      C’est tout à fait vrai que e garage pose souvent problème 🙁
      Merci de partager cette bonne idée avec nous !

      View Comment
  2. Effectivement, la première étape… c’est de s’y mettre !
    Mais après on ne s’arrête plus ! 😀

    View Comment
    1. Absolument, c’est l’étape la plus difficile 😉 !

      View Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.