8 pratiques simples pour en finir avec les baisses d’énergie dans la journée !

 

 

Il existe de ces périodes au cours desquelles on se sent exténué pour des riens. Des moments de la journée où on n’avance plus, et on a beau se motiver, rien n’y fait 🙁

Les vacances de Noël sont de loin les moins reposantes, et les week-end bien trop courts …

Pour garder cet équilibre si précieux auquel nous tendons tous et avant d’employer les grands moyens, avez-vous pensé à faire quelques petits ajustements, comme…

 

 

 

 

Boire un grand verre d’eau

 

 

La déshydratation nous affaiblit, et beaucoup de personnes sont déshydratées sans vraiment le savoir. Boire un grand verre d’eau dans un moment de baisse d’énergie peut suffire à se sentir mieux !

Dans tous les cas, il faut boire régulièrement dans la journée sans attendre la soif. Pensez à la plante verte que vous oubliez d’arroser régulièrement, et voyez le résultat… 🙁

La bonne astuce consiste à avoir une bouteille avec soi et de l’avoir vidée le soir.

1L, 1,5L ou plus, cela dépend de votre poids, de votre activité et de votre alimentation (si vous consommez beaucoup de légumes et de fruits tous les jours, vous aurez besoin de boire moins d’eau).

 

 

 

 

Réduire la consommation de caféine

 

 

Un petit café signifie pour la majorité un geste anodin, vital pour certain, et convivial ! Mais nous oublions que la caféine est avant tout une plante médicinale et la consommer modifie donc la chimie de notre organisme !

Et c’est d’ailleurs pour cela qu’on le consomme ! Alors, quelle que soit la raison, pour se donner un coup de fouet, aider les intestins ou autre, il agit avant tout comme un « médicament » et peut à long terme et en excès provoquer les effets inverses de ceux recherchés ! Et loin de nous apporter l’énergie souhaitée, la caféine, par ses effets va aller puiser dans nos réserves pour trouver cette énergie ! Donc nous affaiblir tout en faisant taire les signaux d’alarme ! Et nous voilà entrés dans le cercle vicieux de l’addiction…

En plus de déshydrater, car elle est diurétique, la caféine diminue aussi l’absorption du fer par l’organisme ! Alors, un café, ça va, plusieurs, bonjour les dégâts !

      

Pour en savoir plus, ici un article intéressant sur le café

 

 

 

 

Mangez des bananes !

 

 

Ce merveilleux fruit a plus d’une vertu !

Source importante de fibres, il est également riche en fer et en potassium, magnésium dont une carence peut provoquer fatigue, ou apathie, voire dépression. Vitamines du groupe B (sauf la B12), C et E, ainsi que des oligo-éléments (zinc, cuivre, sélénium…)

C’est un aliment pratique et ultra facile à transporter, ne nécessitant pas de préparation, ni d’ustensiles, bref, tout bon, alors ne vous en privez surtout pas !

Ne jamais conserver les bananes au réfrigérateur , car en dessous de 12°C elles perdent leurs qualités nutritionnelles.

 

 

 

 

Éviter les pièges alimentaires

 

 

Ne pas tomber dans le piège de la « mal bouffe » et des aliments vides de nutriments que l’on nous « impose » au quotidien. Qu’il s’agisse des produits industriels, des plats préparés ou la restauration rapide. Ces aliments sont bourrés d’additifs sans intérêt pour notre corps et nous affaiblissent jour après jour. Ils peuvent paraître pratiques et attractifs, pourtant, ils sont dangereux.

Préférez les aliments complets et non transformés, c’est à dire les plus naturels possible. Cela revient à suivre les saisons 😉 et attendre patiemment de pouvoir en remanger ou congeler les produits frais. On évitera les produits qui viennent de Pétaouchnok et bourrés de conservateurs… c’est plus sûr 😉 !

Préférez les glucides complexes comme les légumineuses (pois cassés, lentilles, pois chiches, fèves…) aux glucides pains/pâtes/patates. Trop souvent oubliés dans l’alimentation moderne. Les légumineuses sont pauvres en matière grasse et riches en vitamines du groupe B (entre autre) !

 

 

 

 

Manger des fruits secs

 

 

Amandes, noix, noisettes, pistaches, graines, ils apportent les « bonnes graisses » ainsi que des protéines, vitamines, minéraux (magnésium, sélénium…).
A grignoter en « snack » en cours de matinée ou l’après-midi.
Si une poignée par jour, n’aura pas de conséquence sur votre ligne, elle aura des conséquences non négligeables en termes d’apports nutritionnels et vous aidera à combattre la fatigue et le stress !
A condition de les choisir sans sucres et sans sel ajoutés 😉 !

 

 

 

 

Bouger !

 

 

On n’y pense rarement lorsque l’on a « un coup de mou », pourtant, au lieu de s’affaler quelque part, il vaut au contraire mieux se mettre en mouvement !

Nous constatons souvent que rester chez soi à ne rien faire nous « fatigue » autant sinon plus qu’une activité intense ! On se sent « à plat ».

Le corps ayant besoin d »oxygène pour le bon fonctionnement de tous les organes, pourquoi ne pas essayer de marcher plus ? La marche est une bonne alternative, car, accessible à tous au quotidien. Bouger, marcher, aide à éliminer les toxines qui contribuent à l’état de fatigue. Se balader, en forêt, en campagne, crée, bien-être et sérénité, et nous « recharge » rapidement !

 

 

 

 

Utiliser les huiles essentielles

 

 

Pour un effet immédiat, vous pouvez avoir recours à la menthe poivrée.

Ayez toujours un flacon à portée de main, et sniffez-le en cas de coup de barre ! C’est très efficace pour donner un coup de fouet, et c’est naturel !

A utiliser aussi lors de longs trajets en voiture, cela évite le risque de somnolence. J’ai testé 😀

 

 

 

 

Cultiver l’art du bonheur et la pensée positive !

 

 

C’est bien connu, lorsque l’on se sent heureux, on a le sentiment que l’on pourrait franchir des sommets sans peine ! On déborde d’énergie !
Malheureusement, nos émotions négatives qui surviennent tout au long d’une journée peuvent être une source non négligeable de fatigue. La colère, la peur, la tristesse sont de puissants briseurs d’énergie… il est important de veiller à garder l’équilibre et que ces émotions ne « débordent » pas.

Cela nécessite de changer notre mode de fonctionnement et voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide 😉 ! Et ceci est tout à fait possible et accessible à tout le monde… il faut s’entraîner à reprogrammer le cerveau petit à petit.

Allez voir cet article sur la pensée positive
S’entourer autant que possible de personnes gaies et positives et fuir les gens trop négatifs qui « mangent » notre énergie. Le négatif appelle le négatif, sachez lui résister avec un sourire 🙂 !

 

 

 

N’hésitez pas à les tester vous-même et à partager vos expérimentations dans les commentaires !

 

 

 

   

Cet article vous a plu ?

  Guide      

Téléchargez gratuitement mon guide !

* indicates required

(2 commentaires)

  1. Bonjour ! Cet article de votre blog tombe très bien en cette période. Merci pour vos bons conseils.
    Dès que j’ai un peu de temps, je me penche sur vos autres articles qui semblent correspondre avec ma philosophie de vie. Le « bien vivre » n’a pas l’air d’être contraignant avec vous et donc, c’est du vrai « bien vivre ».

    J’ai l’impression que nous sommes de plus en plus nombreux 😉

    View Comment
    1. Bonjour Sue !
      Effectivement le « bien vivre », contrairement à certaines idées reçues, n’est pas plus contraignant ! Et à force de le pratiquer, je dirais même qu’il l’est moins… car cela a tellement d’incidences positives !
      A bientôt

      View Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.